Dimanche le 8 Décembre 2019
Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 2
 
 COTE D’IVOIRE: ET SI LE REGIME AVAIT PLANIFIE LES TUERIES DES GENDARMES IVOIRIENS ? | Ivoire News Info | Le site de l'actualité sur la Côte d'Ivoire
 
SOCIETE

COTE D’IVOIRE: ET SI LE REGIME AVAIT PLANIFIE LES TUERIES DES GENDARMES IVOIRIENS ?

Article posté le 08-12-2016 | 1 Commentaire(s)

COTE D’IVOIRE: ET SI LE REGIME AVAIT PLANIFIE LES TUERIES DES GENDARMES IVOIRIENS ?
Ce n’est un secret pour personne en Côte d’Ivoire que Dramane Ouattara n’a jamais porté les Gendarmes Ivoiriens dans son cœur. Les propos qu’il a eu à tenir envers nos braves Gendarmes à plusieurs occasions corroborent la thèse qu’il ne s’est jamais senti à l’aise avec eux.

En venant en Côte d’Ivoire pour servir comme Premier Ministre du Président Houphouët-Boigny,  Dramane Ouattara venait en mission pour appliquer l’agenda de ceux qui l’avaient imposé à la Côte d’Ivoire sachant que le vieux n’avait plus longtemps à vivre. La France et ses allies da la communauté Internationale voulaient se rassurer qu’en cas de vacance du pouvoir, ils avaient quelqu’un de disponible à imposer à la tête de l’Etat pour trois objectifs précis, parce que le dauphin Constitutionnel ne leur inspirait pas confiance. 

1-Pour la protection de leurs intérêts en Côte d’Ivoire,  
2-Pour reconquérir toutes les anciennes colonies Françaises à partir de la Côte d’Ivoire,
3-Pour repeupler la Côte d’Ivoire par des apatrides et faire de notre pays une vaste plantation pour les Multinationales occidentales. 

Cette politique de repeuplement de la Côte d’Ivoire devrait s’opérer dans une violence sans précédent, alors, certaines mesures draconiennes devraient être prises. Nous savons tous que lorsqu’une maison qui est ciblée par un cambrioleur est gardée par un chien méchant, la première des choses à faire c’est d’abattre le chien pour avoir accès à cette maison. Dans le cas d’espèce, le chien méchant, gardien de la maison Ivoire n’était autre que la redoutable armée Ivoirienne qui poserait éventuellement un problème au moment de l’exécution du plan de la destruction du pays.  Alors il fallait d’abord démanteler l’armée Ivoirienne.  

Beaucoup d’Ivoiriens se souviennent encore de certaines déclarations de Dramane Ouattara à l’ égard des Gendarmes Ivoiriens. Il disait tantôt: «lorsque je viendrai au pouvoir, je diminuerai l’effectif des Gendarmes….» ou encore: « la Gendarmerie Ivoirienne doit disparaitre… »
Personne à cette époque, n’eut la présence d’esprit de lui poser la question de savoir comment est-ce qu’il ferait pour réduire l’effectif des Gendarmes ou quelle serait sa stratégie de faire disparaitre la Gendarmerie. D’aucuns pensaient peut-être que Dramane Ouattara prévoyait de reconvertir ces hommes du métier des armes à d’autres fonctions telles que l’enseignement, la diplomatie ou qu’il les reverserait à la fonction publique pour des postes administratifs. Qui eut cru que Dramane prévoyait de faire tuer les Militaires Ivoiriens dans son projet de réduction de l’effectif des Gendarmes ou de la disparition de la Gendarmerie? Il n’avait jamais caché sa haine viscérale envers les Gendarmes Ivoiriens? Conscients que l’Armée Ivoirienne était l’une des plus redoutables de la sous-région, ce renom ne plairait pas à tout oiseau de mauvais augure. Par contre, un fils du pays ne pouvait qu’être fier de l’Armée Ivoirienne, les FDS et Laurent Gbagbo l’était. Nous savons tous comment le 19 Septembre 2002, les rebelles de Dramane et de Soro avaient été repousses vers le Nord. De même Pendant la crise postélectorale, n’eut été l’intervention de la Licorne et de la force Onusienne et l’apport logistique des Américains, les rebelles de Dramane Ouattara et de Soro Guillaume seraient mis hors d’état de nuire.     

La question qui mérite d’être posée aujourd’hui est de savoir: pourquoi alors, un dirigeant, soucieux de la sécurité de son pays, de ses concitoyens et de leurs biens, pourrait-il décider sans raison valable, de réduire, on ne sait par quel miracle, le nombre des Gendarmes dans son pays? Qu’est-ce qui motiverait une telle décision d’un dirigeant de vouloir faire disparaitre toute une Gendarmerie dans son pays? Qui est ce dirigeant qui ignore l’importance du rôle régalien que la loi confère aux corps habillés pour vouloir faire disparaitre une Gendarmerie? Pour ce dirigeant-là, la protection du pays, la sécurité du peuple et de ses biens ne font-elles pas partie de ses priorités? Quand on sait que le terrorisme est aujourd’hui rampant dans le monde, pourquoi est-ce qu’un dirigeant responsable et soucieux des défis que représente la sécurité, pourrait-il alors décider de « REDUIRE » l’effectif des Gendarmes dans son pays? Si, la réduction de l’effectif des Gendarmes constitue un élément de son programme de gouvernement, faudrait-il à ce moment que celui-ci prenne la peine d’expliquer à ses concitoyens, le mécanisme par lequel il réduirait l’effectif des Gendarmes afin que le peuple puisse apprécier? Les Ivoiriens se souviennent qu’après toutes ces déclarations de dénigrement envers la Gendarmerie, Dramane n’avait jamais expliqué comment il prévoyait réduire l’effectif des Gendarmes. 

Pendant la crise postélectorale, beaucoup de Gendarmes ont été piégés puis tués. Selon l’information en notre possession, après les hostilités, un de leurs frères d’armes qui était nordiste donc pro-Ouattara, leur demanda de se rendre que les combats avaient cessé, donc ils pouvaient réintégrer la nouvelle armée qui devait être mise en place. Tous ceux qui avaient cru a ce dernier  et qui s’étaient rendu au lieu du rendez-vous, furent capturés, désarmés et conduits au banco pour y être exécutés. En outre, dès le positionnement du commando invisible à Abobo, nous nous souvenons que les militaires furent les cibles de ces criminels. 
Pour l’amour de leur pays, beaucoup d’autres militaires Ivoiriens avaient préféré rester sur place pour servir sous le régime de rattrapage, contre leur gré. Ceux-là ont été aussi désarmés et interdits le port d’arme.  A quelle loi obéit le désarmement d’un Gendarme et d’un Policier en service? Si ce n’est l’expression d’une haine envers eux.  

QUE VAUT UN GENDARME OU UN POLICIER SANS ARME?

Un gendarme ou un policier en exercice, « désarmé », a le même statut qu’un civil. Un Gendarme ou un Policier ne peut alors exercer son métier sans son arme. En tant que Gendarme ou Policier, accepter d’être en service sans une arme est une mauvaise décision qui est en contradiction avec la culture du métier des armes. Un Gendarme ou un Policier qui accepte d’être en service sans l’arme court un danger surtout que leurs ennemis d’hier, les dozos et les mercenaires sont armés.  

UN CONSEIL AUX FRERES GENDARMES ET POLICIERS DESARMES

Pourquoi avez-vous accepté de travailler sans votre arme auquel vous avez droit en vertu de la loi? Votre mission et votre rôle au service de votre nation exige de vous le port d’arme. Si quelqu’un, par crainte ou par manque de confiance en vous, décide de vous interdire l’arme dont vous avez droit selon la loi, vous rendez démission. Vous ne devez pas accepter que des gens qui n’ont pas reçu la formation que vous avez reçue soient armés et que travaillez sans arme. Il n’y a aucune logique à cela si ce n’est pour vous mettre dans une position de vulnérabilité. La preuve, les exécutions sommaires des Gendarmes Ivoiriens de ces dernières semaines sont bel et bien planifiées par le gouvernement.  Est-ce que le maigre salaire qu’on vous donne vaut mieux que votre vie et celle de vos familles? 

Nous avons du mal à comprendre que les Policiers et Gendarmes Ivoiriens, investis par la loi, de la mission régalienne qui est de protéger les populations et leurs biens ne soient pas armés et que des gens qui ont été recrutés dans les rues pour combattre pour un pouvoir moribond, illégal et illégitime, soient armés. Depuis 2011, beaucoup de Gendarmes et Policiers ont été massacrés, emprisonnés ou contrains à l’exil. 
Cette politique de tuerie des Gendarmes Ivoiriens, rentre dans la logique de Dramane Ouattara qui préconisait de réduire ou de faire disparaitre la Gendarmerie. Les frci ont été créés après le désarmement des FDS pour dissuader toute révolte contre les pratiques d’exclusion de Dramane Ouattara. Le but principal du désarmement des FDS et de la création des frci est de favoriser le rattrapage, le pillage des ressources du pays, l’occupation illégale des forêts classées et les expropriations des terres et des plantations des Ivoiriens.  

Gendarmes et Policiers Ivoiriens, il y va de votre survie. Le salaire qu’on vous donne, n’a pas plus de valeur que votre vie et l’avenir de vos enfants. Dès à présent, il serait souhaitable de déserter, pour sauver vos vies. Il est préférable d’être en vie même dans l’humiliation que d’être abattu comme de vulgaires personnages. Vos épouses peuvent aller au village faire la culture le temps que votre pays soit un jour libéré et que vous reveniez pour le servir dans la dignité.    
Les tueries sporadiques auxquelles nous assistons aujourd’hui ne sont donc pas un effet de hasard. Dramane ne vous a jamais porté dans son cœur, il ne vous aime pas et il cherche à vous éliminer. 
Que Dieu vous protège

Daman Laurent Adjehi
Auteur/Ecrivain
Edit. En Chef www.ivoirenewsinfo.net-USA 

Votes  
3.5/5 (358 times)

  Commentaires
Changer de photo
Posté par Wagalé le 08-12-16à 17:04
S ILS DÉSERTENT TU LES TROUVE UN EMPLOI
 
 
 Dans la même catégorie

SOCIETE

24-10-2017
Conflit intercommunautaire à l'ouest, Augustin Kouyo répond à Sylvain Namoya
Mon cher Sylvain Namoya, tu as tort de généraliser ce qui se passe à l'ouest en insinuant que "le

SOCIETE

18-10-2017
POUR RÉDUIRE LA MISÈRE,IL FAUT ROMPRE LA CHAINE DE CAPTIVITÉ
Des États démocratiques, déconcentrés et puissants prennent en captivité des pays africains

SOCIETE

05-10-2017
Côte d’Ivoire : 2 morts dans des troubles communautaires dans l’ouest ivoirien (Gouvernement)
Deux personnes ont trouvé la mort dans des troubles communautaires à l’Ouest de la Côte d’Ivo

SOCIETE

04-10-2017
Côte d'Ivoire: la poudrière foncière de l'ouest explose à nouveau.(par Armand Iré)
Dans un affrontement à l'arme lourde depuis hier 27 septembre 2017, les Wê et les Baoulés s'entre

SOCIETE

18-09-2017
Côte d’Ivoire: un incendie ravage plusieurs magasins au grand marché d’Abobo
Abidjan (Côte d’Ivoire) - Un incendie s'est déclaré dimanche soir, aux alentours de 20 h 45 mn

SOCIETE

14-09-2017
Les ‘‘microbes’’ tuent/ La Police déclare la guerre aux étudiants
La cité rouge, cité universitaire à quelques encablures de la Radiotélévision ivoirienne (RTI)

 REGARDER I-VOIRENEWS TV
 ESPACE MEMBRES
 SORTEZ AVEC LE SOURIRE
aaa


 TITROLOGIE


Radio Ivoire News Info
Likeup.fr - Plus de Likes, Followers, Google+, Vues et d'abonnes !
 SONDAGE
 NEWSLETTER
Rester informer des dernières nouvelles de l'actualité Africaine