Samedi le 20 Juillet 2019
Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 2
 
 DES PREDATEURS SUR FACEBOOK: D’UNE DEMANDE D’AMITIE A UN ENTERREMENT AU CIMETIERE DE GRAND-BASSAM. | Ivoire News Info | Le site de l'actualité sur la Côte d'Ivoire
 
SOCIETE

DES PREDATEURS SUR FACEBOOK: D’UNE DEMANDE D’AMITIE A UN ENTERREMENT AU CIMETIERE DE GRAND-BASSAM.

Article posté le 04-09-2017 | 0 Commentaire(s)

DES PREDATEURS SUR FACEBOOK: D’UNE DEMANDE D’AMITIE A UN ENTERREMENT AU CIMETIERE DE GRAND-BASSAM.
Une affaire insolite
AUTANT il y a des prédateurs qui se pavement à la recherche de victimes partout dans nos pays, nos villes et nos quartiers, aujourd’hui, l’outil de Mark Zuckerberg, FACEBOOK est devenu leur nouveau terrain de prédilection. Ils envoient des demandes d’amitié à de potentielles cibles qui finissent par tomber dans leurs pièges, comme ce fut le cas de notre sœur NSAH MARIE-PAULE que vous voyez sur cette photo; malheureusement.

Sur Facebook, il est très difficile de prédire que l’auteur de la demande d’amitié est un criminel à première vue. D’emblée, pour la plupart, Facebook est un réseau social pour se faire des amis (es) pour échanger et partager les nouvelles et les informations afin de s’informer. D’ailleurs grâce à cet outil, le monde n’est-il pas devenu aujourd’hui un village planétaire? Vu l’importance de cet outil précieux de communication, qu’est-ce qui empêcherait donc une jeune femme à l’âge de maturité de rejeter une simple demande d’amitié ? 
En outre, qui ignore que, généralement parlant, toute relation aboutissant au mariage, part TOUJOURS d’une rencontre entre deux inconnus, souvent à des endroits peu orthodoxes, tels que les Supermarchés, les boites de nuit pour certains, à l’église, au cinéma…etc., et aujourd’hui sur Facebook ? Alors, quoi de plus naturel d’accepter une demande d’amitié? Où est le mal en ça? Doit-on perdre la vie à l’issue de ça ?

Malheureusement, les prédateurs ont compris qu’aujourd’hui, parce que personne (homme, femme) ne peut se passer de Facebook, alors il suffit d’avoir un compte et on se fait des victimes en lançant des demandes d’amitié. D’autres parts, qui n’a pas envie d’avoir une relation avec quelqu’un qui vit en Europe ou aux USA? Quelle famille refuserait, sans raison apparente, une telle opportunité à sa fille? Enfin, sachant que tout ce qui brille n’est pas de l’or, comment pourrait-on cependant, prédire ou anticiper que le postulant est un prédateur en quête de proies? Voilà donc comment cet assassin dénommé: GEORGES BENIAKROU ADUNLIN, a pu piéger notre Princesse, victime: SAH KOFFI MARY-PAULE  
  
DE QUOI S’AGIT-IL?    Tel que les faits nous ont été rapportés le 5 Juillet 2016 
CET APRES MIDI DU  5 JUILLET 2016, nous recevons un appel, faisant état d’une affaire vraiment insolite. Nous sommes alors informes qu’« une Ivoirienne, venue fraichement de la Côte d’Ivoire pour les USA, aurait été tuée par son fiancé, pour certainement récolter une manne financière d’assurance vie. Apres quoi, ce dernier est allé enterrer le corps à Bassam, sous escorte des frci. » Incroyable mais vrai!  Pour soutenir les faits, notre interlocuteur nous envoie les photos de la jeune dame, les images de leur mariage et le contact téléphonique d’une de ses amies à Abidjan. Une histoire à donner froid dans le dos.
Avec ces quelques éléments en notre possession, nous entrons alors en contact avec cette amie, qui nous confirme les faits, en disant ce qui suit: 

“Oui, mon amie a croisé quelqu’un sur Facebook qui, quelques temps après est descendu sur Abidjan pour la croiser physiquement. Dès son arrivée, les choses sont allées tellement vite qu’il a décidé de l’épouser. Ce qui fut fait et ma copine l’a rejoint aux Etats Unis, dans le Mois de Mars. Pendant que j’étais en Guadeloupe, j’apprends la mort subite de ma copine aux Etats Unis. Je retourne urgemment à Abidjan et quelques jours après, le gars en question arrive avec le corps de ma copine. Le cercueil était plombé mais la famille a insisté à voir le corps de leur fille. A la surprise générale, on a constaté des blessures graves sur son visage avec des parties de son corps enlevées. Dès que l’enterrement a été fait, ce dernier a pris son vol pour disparaitre de la circulation. On trouve tout ça douteux, il a dû assassiné ma copine…” 

Après ce récit émouvant de la copine de la défunte, nous lui demandons alors de nous mettre en contact avec soit le père de la fille ou une personne proche de la famille pour avoir un peu plus de détails, surtout l’impression de la famille. Il est évident que si une action devrait éventuellement être entreprise dans sens, il faudrait l’accord préalable de la famille de la défunte. Malheureusement, ces tentatives de contacter la famille s’avèrent vaines, alors nous décidons de ne pas mettre l’information sur la place publique; raison de déontologie du métier de la communication.

30 AOUT 2017, UN AN APRES, L’AFFAIRE RESSURGIT

Un poste de notre ami Jacques, sur Facebook attire notre attention ce jour du 30 Aout 2017. Surpris de voir la même photo qui était en notre possession depuis 2016 dans son poste, nous initions alors une conversation au cours de laquelle nous expliquons que cette affaire datait d’un an déjà, et qu’à ce moment, par manque de preuves, nous n’avions pas pu agir.  

Quelques instants après notre entretien, nous recevons un appel de New York, provenant d’une amie de la famille de la défunte, qui veut savoir si nous étions informes d’une telle affaire. Grace à elle aujourd’hui, nous avons pu rentrer en contact avec les sœurs de défunte, en l’occurrence : Madame Prisca Wassia, Marie Laure Renaud et Désiré la sœur cadette, vivant toutes en Europe. La suite est émotionnelle car, en les écoutant, vous comprendrez que les cœurs continuent de saigner au-dedans d’elles, depuis cette histoire tragique.  

En effet, selon les sœurs de la défunte, Désiré la sœur cadette, n’avait cessé de communiquer avec sa grande sœur depuis son départ aux Etats Unis, surtout qu’elle était isolée car, son fiance lui avait interdite d’avoir des amies au dehors. Ce qui fait que personne ne l’a connu en Virginie. Lorsque les problèmes ont commencé, depuis cette affaire de grossesse non évolutive, suivie d’hospitalisations fréquentes avec un régime de prise de médicaments, Désiré était quotidiennement en communication avec sa sœur jusqu’à ce qu’un jour, son téléphone s’éteigne définitivement. Ce jour-là du Mois de Juin 2016, Désiré tente de contacter sa sœur en vain. Chose qu’elle trouve curieuse, étrange et suspecte car sa sœur lui avait déjà dit quelques temps auparavant qu’elle ne se sentait plus dans sa peau depuis qu’elle avait commencé à prendre ces médicaments. 
En outre, dans ces moments de confusion, elle avait remarqué que son fiancé lui faisait signer des papiers à ne pas en finir, et qu’elle ne comprenait pas ce qui se passait.  

Etant donné que le phone de sa sœur était fermé, Désiré tente alors de contacter Georges Adunlin, pour s’acquérir des Nouvelles de sa sœur. Malheureusement, le phone de Georges est aussi fermé, alors, l’inquiétude s’empare d’elle. Le lendemain, Georges lui envoie un SMS pour l’informer que sa sœur Marie Paule aurait été admise à l’hôpital pour des examens médicaux, et que dès qu’il aura une suite, il n’hésitera pas à la contacter pour l’en informer.  Apparemment, ce fut la dernière communication entre Désiré et Georges jusqu’à ce que ses parents en Côte d’Ivoire se rendirent dans la famille de Marie Paule, pour leur annoncer la mort de leur fille aux Etats Unis. Les explications des parents de George Adunlin ne sont pas convaincantes mais que faire. L’heure était venue pour désormais faire face à la tragique réalité. 

LE CORPS DE MARIE PAULE ARRIVE A ABIDJAN

Le corps de Marie Paule arrive à Abidjan dans un cercueil plombé, mais la famille insiste de visualiser le corps de leur fille. Ce qui fut fait, mais le constat est outrageux. La famille constate des blessures corporelles, sur le visage avec l’absence de certains organes. Deuxième surprise, le jour de l’enterrement, GEORGES ADUNLIN N’EST PAS PRESENT au cimetière de Bassam. Cependant, deux jours après, lorsque la famille se rend au cimetière pour arranger la tombe de leur fille, les parents constatent des irrégularités.  Le gardien du cimetière les informe qu’à la veille, “son mari était venu pour déterrer le corps.” 

JUSTICE POUR LA VICTIME

Georges Adunlin disparait donc de la circulation, pour ne plus jamais avoir de contact avec la famille éplorée; quelle méchanceté? Face à cette tragédie, justice doit être faite. 
Georges Adunlin Beniakrou: YOU CAN RUN BUT YOU CANNOT HIDE. Tu peux courir, mais tu ne peux pas te cacher et tu paieras pour ce que tu as fait. 
SOUS CES LIGNES, nous t’accusons d’avoir assassiné notre sœur: NSAH MARIE-PAULE KOFFI.
 
Nous devons tout mettre en œuvre pour que la POLICE mette la main sur cet assassin impénitent. Facebook n’a pas été créé par Mark Zuckerberg pour que des assassins comme toi s’en servent pour tuer les enfants des autres.  
AFFAIRE A SUIVRE

DAMAN LAURENT ADJEHI
Auteur/Ecrivain
Edit. En Chef – ivoirenewsinfo.net-USA





Votes  
3.5/5 (358 times)

  Commentaires


Aucune Réaction, Soyez le premier à réagir
 
 
 Dans la même catégorie

SOCIETE

24-10-2017
Conflit intercommunautaire à l'ouest, Augustin Kouyo répond à Sylvain Namoya
Mon cher Sylvain Namoya, tu as tort de généraliser ce qui se passe à l'ouest en insinuant que "le

SOCIETE

18-10-2017
POUR RÉDUIRE LA MISÈRE,IL FAUT ROMPRE LA CHAINE DE CAPTIVITÉ
Des États démocratiques, déconcentrés et puissants prennent en captivité des pays africains

SOCIETE

05-10-2017
Côte d’Ivoire : 2 morts dans des troubles communautaires dans l’ouest ivoirien (Gouvernement)
Deux personnes ont trouvé la mort dans des troubles communautaires à l’Ouest de la Côte d’Ivo

SOCIETE

04-10-2017
Côte d'Ivoire: la poudrière foncière de l'ouest explose à nouveau.(par Armand Iré)
Dans un affrontement à l'arme lourde depuis hier 27 septembre 2017, les Wê et les Baoulés s'entre

SOCIETE

18-09-2017
Côte d’Ivoire: un incendie ravage plusieurs magasins au grand marché d’Abobo
Abidjan (Côte d’Ivoire) - Un incendie s'est déclaré dimanche soir, aux alentours de 20 h 45 mn

SOCIETE

14-09-2017
Les ‘‘microbes’’ tuent/ La Police déclare la guerre aux étudiants
La cité rouge, cité universitaire à quelques encablures de la Radiotélévision ivoirienne (RTI)

 REGARDER I-VOIRENEWS TV
 ESPACE MEMBRES
 SORTEZ AVEC LE SOURIRE
aaa


 TITROLOGIE


Radio Ivoire News Info
Likeup.fr - Plus de Likes, Followers, Google+, Vues et d'abonnes !
 SONDAGE
 NEWSLETTER
Rester informer des dernières nouvelles de l'actualité Africaine