Samedi le 19 Octobre 2019
Slideshow Image 1 Slideshow Image 2 Slideshow Image 2
 
 Conflit intercommunautaire à l'ouest, Augustin Kouyo répond à Sylvain Namoya | Ivoire News Info | Le site de l'actualité sur la Côte d'Ivoire
 
SOCIETE

Conflit intercommunautaire à l'ouest, Augustin Kouyo répond à Sylvain Namoya

Article posté le 24-10-2017 | 1 Commentaire(s)

Conflit intercommunautaire à l'ouest, Augustin Kouyo répond à Sylvain Namoya
Mon cher Sylvain Namoya, tu as tort de généraliser ce qui se passe à l'ouest en insinuant que "les Wê s'attaquent aux Baoulé". Il s'agit en fait d'un conflit foncier qui oppose dans une sphère bien déterminée et circonscrite (forêt classée de Goin-Débé) les personnes qui y vivent ou vivent à proximité. Tu aurais au moins pu relavitiser en écrivant "Des Wê" et "Des Baoulé". Parce que pendant que ce conflit a lieu dans la zone indiquée, Wê et Baoulé continuent de cohabiter sans s'affronter dans d'autres régions de l'ouest et notamment Wê. ça veut dire que ce n'est pas tellement une affaire de Wê et Baoulé, mais un conflit localisé lié à l'occupation de la terre. 

Maintenant je ne vois vraiment pas ce que Gbagbo vient faire dans un conflit qui a lieu alors que depuis 7 ans il est en prison loin de la Côte d'Ivoire. Est-il à la base de ce qui passe actuellement? Dans ce cas, pourquoi ne commencerait-il pas par son village Mama, sa sous-préfecture Ouragahio ou son département d'origine Gagnoa où il y a autant de Baoulé? 

Cher ami Sylvain Namoya, nous les journalistes n'avons pas le droit de prendre de tels raccourcis qui peuvent avoir des conséquences très graves.N'oublions pas qu'en 1995, à la faveur du boycott actif de l'élection présidentielle par le Front républicain, un article de presse a largement contribué à la déflagration. Quand un tel conflit oppose des populations paysannes, les journalistes doivent prendre suffisamment de recul pour en rendre compte et interpréter les faits. Nous devons absolument mettre de côté nos appartenances ethniques et apporter une contribution constructive au règlement du conflit. 

Je voudrais ajouter pour terminer que si dans les années 60-70 ce genre de conflit étaient rare, ils seront récurrents à mesure que les superficies cultivables deviennent rares. Il appartient donc à l'Etat d'engager une réflexion prospective afin de les prévenir au lieu de réagir au coup par coup. Car, en vérité, contrairement à ce que tu crois, la Côte d'Ivoire paie aujourd'hui un lourd tribu à cette déclaration d'Houphouet selon laquelle "la terre appartient à celui qui la met en valeur". 

Je pense que tu ne seras pas heureux, en retournant dans ton village, de découvrir qu'un quidam a fait un champ de cacao sur une parcelle qui t'appartient et qu'en plus il te dit que ça lui appartient désormais parce qu'il l'a mise en valeur. Il ne faut jamais faire aux autres ce que tu n'aimerais pas qu'on te fasse.

AUGUSTIN KOUYO

Votes  
3.5/5 (358 times)

  Commentaires
Changer de photo
Posté par mikzjc le 13-05-18à 23:01
can you buy viagra
buy generic viagra overnight delivery http://canadian-pharmacie.com
 
 
 Dans la même catégorie

SOCIETE

18-10-2017
POUR RÉDUIRE LA MISÈRE,IL FAUT ROMPRE LA CHAINE DE CAPTIVITÉ
Des États démocratiques, déconcentrés et puissants prennent en captivité des pays africains

SOCIETE

05-10-2017
Côte d’Ivoire : 2 morts dans des troubles communautaires dans l’ouest ivoirien (Gouvernement)
Deux personnes ont trouvé la mort dans des troubles communautaires à l’Ouest de la Côte d’Ivo

SOCIETE

04-10-2017
Côte d'Ivoire: la poudrière foncière de l'ouest explose à nouveau.(par Armand Iré)
Dans un affrontement à l'arme lourde depuis hier 27 septembre 2017, les Wê et les Baoulés s'entre

SOCIETE

18-09-2017
Côte d’Ivoire: un incendie ravage plusieurs magasins au grand marché d’Abobo
Abidjan (Côte d’Ivoire) - Un incendie s'est déclaré dimanche soir, aux alentours de 20 h 45 mn

SOCIETE

14-09-2017
Les ‘‘microbes’’ tuent/ La Police déclare la guerre aux étudiants
La cité rouge, cité universitaire à quelques encablures de la Radiotélévision ivoirienne (RTI)

SOCIETE

04-09-2017
COTE D'IVOIRE: PRES DE CENT DETENUS S'EVADENT D'UNE PRISON
Katiola (Côte d’Ivoire) - Quatre-vingt seize prisonniers se sont évadés dimanche de la prison d

 REGARDER I-VOIRENEWS TV
 ESPACE MEMBRES
 SORTEZ AVEC LE SOURIRE
aaa


 TITROLOGIE


Radio Ivoire News Info
Likeup.fr - Plus de Likes, Followers, Google+, Vues et d'abonnes !
 SONDAGE
 NEWSLETTER
Rester informer des dernières nouvelles de l'actualité Africaine